webleads-tracker

marketplaces_comment_pourquoi_les_utiliser

Le 17 août 2017 - Classé dans :

Les Marketplaces : pourquoi et comment les utiliser ?

Aujourd’hui la majorité des e-commerçants proposent des ventes sur les marketplaces. C’est souvent une solution complémentaire à la création d’une boutique en ligne.
Alors quoi de meilleur que des vendre des produits sur des plateformes telles que Cdiscount, Amazon et profiter des nombreux internautes (surtout si votre site n’a que peu de trafic).

Lorsque l’on débute dans le e-commerce, il faut bien souvent travailler sur plusieurs fronts pour être visible. Il est donc souvent probable de faire plus de ventes, dans un premier temps, sur les marketplaces que sur votre site marchand. Mais il faut faire attention à ne pas se laisser prendre au jeu.

marketplaces_echanges_entre_plateformes_et_client

Ne pas se concurrencer soi même sur les marketplaces

Malgré ses avantages indéniables, la marketplace reste avant tout un espace où vous allez vendre vos produits : ce qui vous fait un concurrent de plus malgré tout !
Et bien souvent, les internautes seront plus à mêmes d’acheter vos produits sur Amazon que sur votre site e-commerce. Une entreprise mondiale attire plus la confiance qu’une jeune entreprise qui se lance dans le commerce en ligne ou qu’une entreprise peu connue.

Dans le e-commerce tel que nous le connaissons, la concurrence est très forte, alors en vous exposant sur Cdiscount, La Redoute, … vous créez une concurrence supplémentaire. Cependant, ces places de marchés restent plus que bénéfiques et se passer des ventes additionnelles qu’elles génèrent seraient une mauvaise idée. Mais n’ayez crainte, il existe des solutions pour éviter cette cannibalisation.

Penser à un contenu optimisé à destination des marketplaces

La création des fiches produit est une tâche longue et souvent répétitive. Il faut penser à créer le texte, retoucher les photos… Vous offrez alors votre temps mais aussi vos contenus à ses différentes plateformes de marchés ! Mais pensez à ce que deviennent ces contenus :

  • Des concurrents sur vos fiches produits (provenant de votre boutique en ligne)
  • Des contenus dupliqués (reprise des contenus de votre site e-commerce)

Creation boutique en ligne pour le e-commerce

Des nouveaux concurrents via les places de marchés

Votre contenu est envoyé sans retouche sur les marketplaces, tout est fait automatiquement sans travail supplémentaire de votre part. Une fois que votre gestionnaire de flux est bien configuré, prenez quelques minutes pour faire des recherches (en navigation privée) de vos produits. Est-ce que votre site ressort bien dans les SERP ?

Vous allez avoir sûrement de très grandes chances de voir apparaître les marketplaces dans le top 5 du moteur de recherches. Si les clients vont sur votre site, regardent vos produits, vos fiches descriptives, et puis qu’ils recherchent d’autres informations sur votre produit dans les moteurs de recherches et qu’ils les voient sur des marketplaces : sur quelle plateforme vont-ils acheter à un prix équivalent d’après vous ? Et bien les places de marchés.

Le contenu dupliqué dans les moteurs de recherche (et donc Google)

L’utilisation d’un gestionnaire de flux (pour pousser votre catalogue produit vers les marketplaces) va engendrer, dans la plupart des cas, la duplication de contenu. Comme Google l’indique dans ces recommandations, il n’affiche que les pages qui ont un contenu unique ! Alors il faut prêter attention au matching de vos champs. Exemple de mapping réalisé sous l’outil Shopping Flux :

matching_flux_shopping

Dans cette exemple, le e-commerçant fourni exactement les même informations à Cdiscount que celle sur son site. Mais Google risque d’indexer en premier Cdiscount (au vu de son autorité).
Alors Google vous fera comprendre que même si vous êtes à l’origine du contenu, pour lui vous aurez copié sur Cdiscount.

Vous connaissez probablement, mais connaissez-vous le temps que Google met pour indexer une page nouvelle dans son moteur ? Vous pourriez être surpris ! Une technique simple et efficace est d’utiliser la commande « site : », puis dans outil de choisir une date.

L’idée est ici, d’indexer dans un premier temps vos fiches produits dans Google (via votre site) et ensuite de les envoyer via les gestionnaires de flux sur les marketplaces.

Comment éviter le duplicate content avec les places de marchés ?

Conscient des problématiques de contenu entrainement les marketplaces, il faut penser à corriger ces erreurs SEO. Tout e-commerce est différent, il n’existe donc pas de méthode prédéfinie.
En effet, selon votre structure (taille, notoriété, etc.) vous ne disposerez pas des mêmes moyens (temporaires ou financiers). Selon votre effectif, si vous êtes seul, vous n’aurez pas le temps de tout faire, de réécrire vos fiches produis etc. Il faudra alors voir et décider de ce qui est le plus simple et rapide pour vous !

Les trois solutions en fonction de vos moyens

Pour configurer de manière optimale votre gestionnaire de flux, il faut du temps. Mais quand ce dernier est OK, c’est un gain de temps bien réel qui vous est offert. Attention cependant, si vous apportez des modifications sur votre boutique en ligne, il faudra les répercuter sur les places de marchés. A titre d’exemple, la création de nouvelles catégories. Il faut penser à les matcher et cela prendra du temps mais c’est primordial. De plus, il est impératif de prendre en considération les règles qui régissent chaque marketplace. Par exemple, des objets personnalisés, les marketplaces ne proposent pas de champs supplémentaires pour les internautes. Il ne faut donc pas pousser les objets qui se personnalisent. Prenez donc quelques instants pour aller vérifier que tout est bien optimisé sur votre gestionnaire de flux (souvent on se dit que tout va bien mais l’erreur est parfois bien existante).

Pour lutter contre le contenu dupliqué, première étape, la plus simple peut être pour gagner du temps :

1 – La plus rapide, envoyer une partie de vos textes

Dans votre CMS, tel que Prestashop, vous pouvez écrire à la fois une description longue et une description plus courte. Pensez alors à n’envoyer que la plus courte sur les places de marchés !
Ainsi vous aurez probablement plus de chance de ressortir dans les résultats de recherche avant les grandes places de marchés. Vous pouvez aussi n’envoyer que les « x » premiers caractères de votre description, en créant une règle (mais c’est moins bien vu de la part des marketplaces).

2 – La deuxième, repousser l’envoi de vos nouveaux produits

Comme évoquer plus haut dans cet article, les moteurs de recherches mettront quelques heures voire des jours pour indexer vos contenus. Alors après la mesure du temps d’indexation, il ne vous restera plus qu’à repousser l’envoi de vos produits sur les marketplaces. Avec chance et ruse de votre part, les concurrents auront publié ces produits avant vous, il ne vous restera plus donc qu’à vous reposer sur leur textes (car la plupart des sites font correspondre les produits avec les codes EAN).

vendre-sur-amazon

Warning ! Nous ne l’avons pas encore abordé mais vous ne serez pas seul à vendre ce magnifique robot cuiseur multifonction. En conséquence, en plus d’une concurrence accrue, la gestion de contenu dupliqué, vous donnerez une chance à vos concurrents de venir s’inspirer de votre contenu. De plus, chaque marketplace dispose de ses critères pour propulser un contenu en avant. L’exemple d’Amazon : Un vendeur Amazon Prime sera mis en avant vis-à-vis d’un e-commerçant qui ne le fait pas. Et donc pourra prendre votre place sur votre fiche produit.

3 – Et enfin, la réécrire de votre contenu

La solution la plus intelligente et performante est celle qui vous demandera le plus de temps est celle de réécriture des fiches produits. Pour avoir testé et approuvé ces trois méthodes, c’est la plus pertinente (rapport temps passé / gain généré). Il ne faut pas forcément fournir des pavés de textes pour être performants. Vous pouvez juste réécrire le nom d’un produit et une simple description.

Sur les places de marchés, l’internaute n’accorde que peu d’importance à la longueur de texte sur ces plateformes. Il faut pensez aux besoins de l’internaute. Dans la majorité des cas, ils souhaitent connaitre la matière, les dimensions et les techniques d’entretien de son produit. Mais une simple description pour les marketplaces demandera moins de temps quand vous serez habitués. En outre, il est fort possible qu’une de vos fiches produit soit mise en relation avec une fiche déjà existante : vous en serez alors doublement gagnant ! =)

Vendre sur les marketplaces permet de rapidement booster votre chiffre d’affaires mais il faut prendre le temps avant de vous lancer. Est-ce que la typologie d’internautes est bien ma cible ? Dois-je réécrire l’ensemble de mes contenus ?  Est-ce que j’envoie tout mon catalogue ou juste une partie ? Ce sont les trois questions essentielles à se poser avant de passer le cap des marketplaces.

Si vous désirez plus d’aide et de renseignement n’hésitez pas à nous solliciter, nous serons ravi de vous aider.