webleads-tracker

e commerce 2019

Le 9 juillet 2019 - Classé dans :

Les chiffres-clés du e-commerce en 2019

Le commerce en ligne préserve son dynamisme, tant et si bien que selon la Fevad, le « cap des 100 milliards d’euros devrait être atteint en 2019 ». Le e-commerce compte notamment sur de plus en plus d’acheteurs, une fréquence d’achat accrue, la montée du mobile, mais aussi sur un développement des offres et des services.

Découvrez ci-après les chiffres-clés 2019 du commerce en ligne.

Cross-canal : 28% des e-acheteurs achètent des produits présents dans les points relais

Les consommateurs utilisent de plus en plus l’ensemble des canaux de ventes à leur disposition : e-commerce, boutiques physiques et mobiles.

Selon le baromètre Fevad/CSA de janvier 2019, 28% des e-acheteurs ont par exemple acheté des produits dans une boutique ou un Point Relais en venant y retirer une commande qu’ils avaient réalisée en ligne.

86% des e-acheteurs se font livrer à domicile

e-commerce 2019

Les services annexes proposés par les e-commerçants se développent également. Et plus le service global gagne en qualité, plus la confiance, la satisfaction client et la fidélisation s’améliorent.

Le choix des modalités de livraisons s’élargit, par exemple. Conséquence positive : 36% des acheteurs en ligne sont abonnés à un service de livraison.

Le mode de livraison le plus utilisé est la livraison à domicile, pour 86% des e-consommateurs. 83% utilisent les Points Relais, un service permettant à l’acheteur de profiter de plages horaires généralement plus larges que celles de La Poste. 38% des e-acheteurs passent par le click and collect, qui permet de commander des produits en ligne avant de les retirer directement dans une des boutiques physiques du vendeur (cross-canal). 24% réservent en ligne puis payent et retirent leur produit en boutique. 13% se font livrer sur le lieu de travail. Enfin, 9% se font livrés en consigne, une option de livraison qui consiste à recevoir son colis dans un casier automatique placé dans un lieu public.

Plus d’1/5ème du CA e-commerce est réalisé sur mobile

Le mobile supporte le développement du commerce en ligne. En 2018, ce terminal représentait 22% du chiffre d’affaires des e-boutiques.

Ce ratio est en outre à replacer dans un contexte où le mobile reste avant tout un outil de consultation. Les m-consommateurs utilisent avant tout leur mobile pour rechercher un produit ou un service avant un achat (56%), suivre leurs achats (56%) et localiser des boutiques (52%).

La carte bancaire réalise 80,1% des paiements en ligne

80,1% des achats online sont réalisés avec une carte bancaire. Loin derrière, on retrouve les portefeuilles en ligne qui représentent 11,5% des achats, les crédits conso (3,9%) et les virements/prélèvements (0,9%). Les autres modes de règlement comme le mandat cash, les chèques ou encore les cartes privatives réunissent les 3,7% restants.

Autre fait notable : les solutions de paiement en plusieurs fois et les paiements par portefeuille électronique (e-wallet) sont en progression.

Seulement 1/4 des entreprises du Commerce vendent en ligne

Selon l’INSEE, 14% des sociétés de 10 collaborateurs et plus vendent des produits ou des services sur internet. Cette proportion reste stable sur les 3 dernières années. Le ratio augmente selon la taille de la société : il est ainsi de 11% pour les entreprises de 10 à 19 personnes, et de 30 % pour les sociétés de 250 collaborateurs et plus.

Quant aux entreprises de plus de 10 personnes exerçant dans le Commerce, seulement 24% vendent en ligne, contre 14% des sociétés du secteur des Services et 6% des entreprises de l’Industrie et de la Construction.

50% des e-acheteurs français achètent à l’international

L’Europe représente 30% du chiffre d’affaires e-commerce dans le monde. Et au sein de l’UE, l’Hexagone est le 2ème marché e-commerce après le Royaume-Uni.

Côté importation, 50% des e-consommateurs français achetaient à l’international en 2018, contre 46% en moyenne pour les 28 pays de l’UE. 40% des e-acheteurs tricolores achetaient des produits ou des services au sein de l’Union européenne. Pour les achats hors UE, ce chiffre tombe à 29%.

90% du CA total est gagné par seulement 5,5% des e-marchands

D’après la Fevad, 60% des sites leaders sont rentables, et 13% à l’équilibre. Côté TPE/PME, 53% des sites e-commerce sont rentables, et 30% à l’équilibre.

La répartition est inégale : 90% du chiffre d’affaires e-commerce est en effet entre les mains de 5,5% des sites e-commerce, et ¾ des sites réalisent un CA annuel inférieur à 100 000€ par an.

Cet article chiffré vous a plu ? N’hésitez pas à le partager sur votre réseau social favori ! Vous souhaitez en savoir plus ? Vous pouvez alors vous visualiser la plaquette des chiffres clés de la Fevad

Tags : ,