webleads-tracker

Comment vendre sur mobile ?

Le 5 juin 2017 - Classé dans :

Le m-commerce ou comment vendre sur mobile ?

Aujourd’hui, le marché du e-commerce connait une phase d’essor. On dénombre pas moins de 850 000 nouveaux shoppers chaque année en France.

Parmi cette économie, les ventes sur mobiles ont su grimper au fil du temps. En effet, appelées m-commerce, les ventes mobiles deviennent une nouvelle possibilité pour les marques. Ces ventes représentent environ 25% du e-commerce et le reste d’effectue via desktop.

Avec les nouvelles mises à jour de Google et la croissance du mobile dans les recherches et le e-commerce, voici 5 raisons de vous lancer dans les ventes sur mobiles.

Le m-commerce, la petite nouveauté

Comme nous avons pu le voir précédemment, les ventes en ligne avoisinent les 25%. De plus, elles ont tendance à augmenter au fil des ans, la croissance tend à être vertigineuse.

Alors pourquoi le m-commerce se développe-t-il autant ? Me direz-vous. Et bien parce qu’il rend le monde accessible facilement aux utilisateurs grâce à leurs devices. En effet, nous sommes de plus en plus à être sur mobile. En France, 70% de la population utilise internet sur un mobile et la moitié du trafic internet, si ce n’est plus, provient de smartphones.

6.6 millions de français ont déjà réalisé un achat via un smartphone, soit environ 22% des possesseurs de smartphones. Cette utilisation croissante va de pair avec l’amélioration et la responsivité des sites e-commerce. Ces derniers temps, les interfaces mobiles n’ont fait que changer.

Elles sont aujourd’hui plus séduisantes, elles offrent un parcours plus fluides aux clients, des modes de paiements plus rapides et surtout des designs de qualité.

En outre, il est aussi primordial de prendre en compte ce support dans le processus d’achat. En effet, comme tout client, nous pouvons commencer notre veille sur mobile pour nos achats puis nous continuons sur desktop pour finaliser l’achat. Un site mobile peut donc être un levier non négligeable pour un site.

Etre ami avec Google : un site mobile friendly

Depuis 2015, Google privilégie pour le référencement web les sites optimisés, pour mobile ou tablette, qui offrent une expérience utilisateur plus qu’agréable. C’est-à-dire qu’il faut pour être bien classer un site mobile friendly.

Pour répondre à sa propre demande, Google a développé sa solution AMP. Ce format permet d’accélérer le temps de chargement des pages d’un site sur mobile ou tablette. Ce temps de chargement réduit n’offre pas seulement aux visiteurs un temps de chargement réduit, il permet aussi d’optimiser le référencement naturel de la page associée.

Smartphone, tablette et laptop

Effectivement, dans ces critères SEO, la rapidité d’affichage d’une page est un facteur déterminant de positionnement. Plus il est lent, plus il perd en visibilité. A terme Google prévoir même de faire apparaitre un logo pour attester de la certification AMP pour permettre aux mobinautes de constater quels sites sont optimisés.

Dans un futur proche, m-commerce et Google ne feront plus qu’un. Au travers de l’AMP et des algorithmes changeant (en atteste cette dernière nouveauté mettant en confrontation des produits issus de sites e-commerce lors de la recherche d’images), il faudra se faire un chemin pour se positionner sur des expressions clés concurrentielles sûrement en disposant d’une version mobile.

Une touche de modernité

Peu importe votre cible, l’optimisation d’un site pour mobile donnera une image de modernité à votre marque. Cela renforcera votre image. Les clients seront agréablement surpris par l’expérience que vous leur offrez. Positif, ils ne penseront que cela et s’en souviendront.

Avoir un site responsive ou une version mobile, vous donnera un caractère crédible dans votre milieu. Il offrira l’opportunité de se différencier. Il faut miser le choix du mobile first.

Néanmoins il faut prêter garde à la structuration de votre site. En effet, un site mobile n’est pas un site classique. Un écran de téléphone n’est pas un écran d’ordinateur. Il faut rendre le site plus épuré pour qu’il soit plus facile à charger. Et on pense à intégrer des « call to action » pour toutes les redirections, qui fonctionnent bien sur l’interface mobile.

Multiplier les moments de conversion possibles

A l’instar des pays asiatiques, les pays occidentaux se rattrapent peu à peu quant à leur utilisation du mobile dans diverses situations et du coup du trafic qu’il génère. Malgré que l’on soit connecté dès notre réveil, nous n’avons pas des situations toujours propices à l’utilisation ou la navigation optimale, transport, pause ou entre deux rendez-vous sont donc des phases où nous consultons notre mobile. Ces situations sont donc très contraignantes pour des sites e-commerce mais il existe des solutions adaptées. Effectivement face à un consommateur dit « zappeur », le contenu doit être délivré au bon moment.

La performance, le temps de chargement et l’expérience utilisateur doivent être plus qu’optimisés pour répondre aux besoins et aux attentes des mobinautes. Pour rendre un parcours d’achat plus fluide, il faut lever tous les freins.

Divers points de conversion

La suppression des menus type « burger », la simplification de la création de compte et du paiement pour faciliter le processus d’achat. Il faut intégrer des plateformes de paiement simple comme PayPal.

Quand un mobinaute souhaite une navigation rapide, il faut jouer sur l’instant T et lui proposer le stock en temps réel ou bien un chronomètre affichant le temps qu’il reste à l’acheteur. Il faut simplifier et minimiser au maximum les éléments qui peuvent distraire le client. Il faut qu’il commande et ce rapidement sans abandonner son panier.

La présence des réseaux sociaux sur mobile

Le social media est un tremplin pour amplifier des ventes. Effectivement, 75% des consommateurs sont capables d’acheter un article car il a été recommandé sur les réseaux sociaux.

Surtout que 74% des consommateurs consultent régulièrement les réseaux sociaux avant de prendre une décision d’achat. Et dans majeur partie des cas, cette consultation se fait sur mobile. Il faut alors être présent là où vos clients le sont. Cette présence permet de ne pas rompre le processus d’achat et donc de rendre la conversion plus facile.

D’après une étude Google, sur les micro-moments, une personne sur mobile recherche en permanence de l’information, tels que des avis, des idées ou navigue sur les réseaux sociaux et tout cela dans un court instant. Même si le mobinaute se fait volatile, il est très impulsif.  Notes attribuées et commentaires postés sur les pages fan lui suffiront à prendre sa décision d’achat ou non.