webleads-tracker

panier abandonné

Le 4 mai 2017 - Classé dans :

Quels intérêts pour une boutique en ligne de relancer ses paniers abandonnés ?

L’article suivant a été écrit en se basant sur une étude réalisée par une société française spécialisée dans la relance panier. GEER.IO. Faisons le point sur une pratique encore peu utilisées par les e-commerçants.

Qu’est-ce que la relance de paniers abandonnés ?

La relance panier abandonnés est l’action, pour un e-commerçant, de relancer via mail ou téléphone un internaute qui a mis des produits dans son panier mais qui a quitté la boutique sans finaliser son achat. Et donc sans effectuer de paiement. Si en théorie, cette pratique nécessite au préalable de disposer de l’adresse mail du l’internaute (via la création de son compte client), elle s’avère utile pour booster les ventes de sa boutique.

Selon les derniers chiffres en notre possession, le panier moyen s’élèverait à 92€ alors que le taux d’abandon de panier s’élèverait à 79% ! C’est alors un point plus qu’important à travailler.

L’intérêt d’une relance : pourquoi relancer un panier abandonné ?

Et bien dans un premier temps, l’intérêt comme pour un magasin traditionnel, c’est de booster ses ventes ! En effet, si un e-commerçant pouvait espérer récupérer 5% des 79% de panier abandonné sur son site e-commerce, en fonction de son panier ou bien du volume de commande et de paniers abandonnés, cela pourrait avoir un impact fort et positif sur son chiffre d’affaires (tout en optimisant son taux de conversion).

Captiver et conserver les clients à deux doigts de convertir. En effet, entre capter de nouveaux clients et appuyer sur ceux déjà intéressés par les produits, il est plus simple de choisir la seconde option non ? C’est en cela que consiste la relance de paniers abandonnés.

« Alors que 4 000 milliards de dollars sont perdus chaque année dans ces paniers virtuels abandonnés, à peine 20 % des e-commerçants français incitent les gens à revenir terminer leur commande. Le coût et la difficulté de mise en œuvre des solutions actuelles expliquent sans doute ce paradoxe. »

Alain Soundirarassou, CEO et fondateur de Geer.io

Pourquoi des abandons de paniers ?

Il n’existe pas, forcément, une seule liste de réponse à cette question. Mais voici quelques réponses qui vous permettront d’y voir plus clair.

  • Le site ne parait pas fiable aux yeux du client, il faut alors mettre en place des éléments de réassurance pour faciliter la transmission des informations de paiement.
  • Les avis des clients. L’internaute en parcourant le site, vérifie l’avis des autres consommateurs avant de finaliser son achat et découvre quelques avis qui le freine dans acte d’achat.
  • Les modes de livraison proposés par le site marchand ne lui correspondent pas ou bien le tarif proposé est bien trop cher.
  • Des modes de paiement qui ne sont pas en adéquation avec ceux du client.
  • Un site qui ergonomiquement ou techniquement ne répond pas aux attentes du prospect. Si le temps de chargement est bien trop lent (au-dessus des 5 sec), l’internaute estime que le site est inutilisable et préfère s’en aller et abandonne son panier.
  • Un entonnoir de conversion bien trop complexe et long qui finit par la perdition du client qui sort du site au milieu du chemin.
  • Bien souvent, l’internaute se sert aussi du panier comme d’un devis pour visualiser la potentielle somme qu’il aurait à débourser et il prend son temps. Il n’est pas encore disposé à payer.
  • Et possible autres cas, l’internaute sonde l’internet afin de trouver la bonne affaire, celle qui lui fera économiser quelques euros.

Comment agissent les e-commerçants français ?

Au travers de cette étude, on apprend que seul 26% des paniers abandonnés sont relancés par les e-commerçants. Les secteurs du e-commerce ne réagissent pas tous de la même façon vis-à-vis de la relance panier. Les meilleurs élèves, sont ceux issus des ventes privées (67%) et du voyage (50%).

98.85% des e-commerçants Français relancent leurs clients utilisent la relance par mail, et seul 1.15% le SMS.

Seul, 6.3% des boutiques en ligne pratiquent la relance grâce à des codes promotionnels pour inciter leur client à acheter (c’est donc intéressant pour nous tiens J).

Les premières relances paniers sont souvent réalisées 21h (en moyenne) après l’abandon de la conversion par le visiteur.

Et enfin, 37% des sites qui utilisent la relance, s’arrêtent après deux mails, si la conversion ne se fait pas.

Source : Infographie Geer.oi